Sunday, October 10, 2004

Arabie Saoudite: la musique est contraire à l'islam

RYAD, 10 oct (AFP) - Arabie: des religieux jugent un spectacle musical d'enfants contraire à l'islam

Une cinquantaine de religieux saoudiens se sont retirés dimanche de la cérémonie d'ouverture d'un séminaire sur l'enfance à Ryad pour protester contre l'organisation d'un spectacle musical d'enfants jugé contraire à l'islam.

"Dieu ne pardonne pas cela (le spectacle)", a dit un religieux s'adressant au ministre de l'Education Mohamed ben Ahmed al-Rachid qui visitait une exposition organisée à l'occasion du séminaire, a constaté un correspondant de l'AFP.
"Je suis un musulman comme vous. Mais vous ne voulez pas que (...) je sois
satisfait", a répondu le ministre.

Une cinquantaine de religieux se sont retirés de la cérémonie d'ouverture du séminaire inauguré par le gouverneur de Ryad, le prince Salmane ben Abdel Aziz, au début d'un spectacle d'une dizaine de minutes présenté par des écoliers.

Les conservateurs en Arabie saoudite considèrent la musique contraire à l'islam, bien que les médias officiels émettent de la musique et des chansons.

L'Arabie saoudite est régie par la loi islamique et les conservateurs tentent d'entraver les mesures timides du gouvernement en direction d'une ouverture et de réformes.

Dimanche, le gouvernement a lancé une mise en garde aux expatriés non musulmans affirmant qu'ils seraient expulsés s'ils mangeaient, buvaient ou fumaient en public entre le lever et le coucher du soleil au cours du mois de jeûne du Ramadan qui commence à la mi-octobre.

0 Comments:

Post a Comment

<< Home